Stéphane Cusset

Stéphane Cusset

Futur éleveur sur le territoire du Massif Central, je souhaite reprendre l’exploitation familiale en race locale rustique : l’Aubrac. Plongé dans le milieu agricole depuis tout jeune, j’ai grandi sur cette exploitation, c’est ainsi que mes ambitions pour ce métier se sont continuellement construites.

J’ai donc principalement orienté mes études vers la production, puis l’ai élargi à l’environnement agricole. Dans l’objectif de m’installer, j’ai choisi de travailler au sein d’une exploitation argentine durant 3 mois. Cela m’a permis de découvrir de nouveaux systèmes d’élevage et de prendre conscience de la richesse de notre agriculture française et celle du Massif Central. En effet, les zones agricoles de ce territoire se composent principalement de prairies naturelles multi-espèces. Ce sont des richesses environnementales sur laquelle est basée cette agriculture.

Mon secteur d’installation se situe sur le territoire qui est reconnu pour sa production de bovins viande avec une conduite traditionnelle et des races rustiques mais qui ne sont pas suffisamment valorisées par une filière démarquant leur prix.

Face aux changements agricoles majeurs, l’alimentation de qualité devient une exigence sociétale grandissante. Ainsi convaincu de l’avenir de nos élevages traditionnels en montagne et par la viande produite, je souhaite orienter l’étude sur notre territoire.

 

Sujet : Valorisation des productions de viande bovine à base d’herbe sur la zone du Massif central

 

Il me semble important de rencontrer des éleveurs sur des territoires avec des caractéristiques identiques à ma zone afin d’étudier et analyser l’organisation de la filière. L’Irlande semble un pays intéressant à découvrir car il se démarque par une production de viande basée sur l’herbe et reconnue pour sa qualité. L’expérience de ces filières constituera un enrichissement important à l’aboutissement de cette étude.

L’échange et le travail avec les acteurs locaux de la filière bovine de ce territoire restent importants. En effet, les filières de qualité déjà organisées dans les races Aubrac et Salers sont à solliciter dans cette réflexion pour construire des axes et objectifs de réalisation concrets. Les échanges d’expériences durant l’année d’étude permettront d’enrichir ma réflexion et de le mettre au profit des filières locales et de mon projet.

Conception : Toutanck Pubalive